Vis à tête hexagonale

Avouons-le ! Pour s'orienter et se repérer dans la prolifique famille de la visserie à tête hexagonale, un minimum de recherche est indispensable avant de pouvoir se décréter expert en quincaillerie. Et au moment d'en brosser le tableau le plus fidèle qui soit, rendons justice à notre modèle : toute tentative de problématisation sur une base technologique ou simplement de mise en perspective du discret objet de notre étude, la vis à tête hexagonale, échoue à première vue. Est-ce la modestie de la chose observée ou l'aridité de ce genre d'observation entomologique qui paralyse et rend stérile notre chroniqueur ? On aimerait pouvoir soulever le voile et faire apparaître la vis à tête hexagonale d'un seul tenant et sans autre forme de médiation. Sur la promesse de cette révélation, commençons par mesurer la place de la vis à tête hexagonale :

  • à l'aune de la normalisation
  • dans la grande famille des vis d'assemblage
  • dans le coffret de visserie du professionnel

La vis TH à l'aune de la normalisation

Partons d'une première définition tirée d'une quincaillerie : « La vis à tête hexagonale est une vis à métaux, qui fait partie des vis d'assemblage et qui fait partie des vis de fixation. » Que dit la normalisation à ce sujet ?

Vis TH en langage des normes ISO

La normalisation européenne décline la vis TH comme suit : « Vis à tête hexagonale (TH) acier zingué 8.8, ISO 4017 ». Seuls les initiés y interceptent un message transparent signifiant sa conformité avec la norme européenne ISO 4017.

Normes ISO concernées

Les normes ISO 4014 et 4017 résument l'acquis des caractéristiques des vis TH : des vis à tête hexagonale entièrement filetées de diamètre de filetage M1,6 à M64 inclus etc.

Seules quelques variantes ont recours à des articles complémentaires, comme la norme EN 14399 relative à la charpente métallique.

En conséquence, devant le code : « vis H, M8-50 - 8.8 », on déchiffrera : « vis à tête hexagonale (= H), à filetage ISO (= M) à pas gros de diamètre nominal 8 mm, de longueur sous tête 50 mm et de classe de qualité pour résistance de l'acier 8.8. » C.Q.F.D.

La vis TH dans la grande famille des vis d'assemblage

La vis TH et sa contrepartie, la vis 6 pans creux, sont conçues pour l'assemblage et la fixation. Partiellement filetée, la vis TH devient boulon ; mais entièrement filetée, elle est vis à bois, à tôle autoperceuse, autoformeuse à métaux, à embase etc.

Un choix pratique pour les fixations

S'appliquant à la construction et aux machines, la vis TH est prédisposée aux tâches de fixation lourdes sous de multiples avatars (laiton, titane, nylon, acier brut, zingué ou cuivré, galvanisé à chaud, inoxydable etc.) grâce à sa qualité de résistance (classe 8.8). Avantages : légèreté, robustesse et anticorrosion.

La vis TH dans le genre des vis à métaux

Taillée comme vis à métaux, la vis TH couvre un grand nombre d'utilisations et est très demandée. Si le serrage par écrou constitue un avantage décisif, l'esthétique joue aussi un rôle.

La vis TH dans le genre des vis à bois

Le « tirefond », pour les structures lourdes de charpenterie, est la version vis TH à bois. Très commun, il fixe les rails sur les traverses du chemin de fer. Désavantage : malgré sa pointe effilée, le tirefond nécessite un avant-trou.

Dans le coffret de visserie du professionnel

À quoi rêvent les professionnels ? À rencontrer moins de résistance au vissage et à pouvoir assembler des tôles en acier avec une clé 6 pans sans forcer. Une solution rapide, simple et propre provient des vis TH autotaraudeuses et autoperceuses, vis à tôle ou à métaux pour assemblages légers ou montages en série.

La vis à tête cylindrique avec 6 pans creux

La vis à tête cylindrique à six pans creux contribue principalement aux applications mécaniques nécessitant de forts couples de serrage, comme en mécanique auto, moto ou en électrotechnique. Robuste au serrage et élégante, cette vis peut avoir la tête plongée dans un fraisage. Aux autres vis à 6 pans creux à tête fraisée (acier brut, protégée, inox), à tête bombée ou sans tête s'appliquent les normes ISO 4762 et ISO 10642.

Vis de réglage

Le garagiste et le chauffagiste ont besoin de vis de réglage : la version « sans tête » de vis à tête creuse leur est destinée pour des applications de maintien ou de positionnement sans mise en tension